Le régime sans sel : est-ce que manger sans sel est une bonne solution ?

Le sel sert à relever la saveur de vos plats, mais il est également important pour le bon fonctionnement de l’organisme. Toutefois, à trop forte dose, il peut être néfaste. En partant de ce constat, on a vu se développer une nouvelle forme de diète qui consiste à manger sans sel ou à réduire son apport quotidien en sel.

Voyons quels sont les principes de ce régime sans sel, ses bienfaits et les risques encourus.

manger sans sel

Le régime sans sel, qu’est-ce que c’est ?

Manger sans sel, c’est tenter d’enlever toute forme de sodium de votre alimentation quotidienne. On trouve 2 formes à ce régime : celui qui l’on appellera le régime sans sel strict, qui ne tolère qu’1 gramme de sel par jour. Le seconde, appelé régime sans sel modéré, permet la consommation de 2.5g à 5 grammes de sel au quotidien.

Le but d’une telle diète est souvent de minimiser les risques de maladies cardiovasculaires. On le sait, le sel peut boucher les artères et ainsi entrainer de nombreux problèmes de santé : obésité, problèmes cardiaques, hypertension…

En optant pour un régime pauvre en sodium, on se préserve ainsi de ces maux. Mais retirer totalement le sel de votre alimentation serait également une erreur ! Comme nous allons le voir par la suite, une carence en sel peut être dangereuse.

Mais avant cela, voyons les doses de sel conseillées au quotidien.

Le sel au quotidien et les aliments les plus riches en sel

Normalement, la consommation recommandée de sel par jour est de 5 à 7 grammes. Si on parle en apport de sodium, cela correspond à environ 3 g de sodium.

Mais il faut savoir que les Français consomment entre 8 et 20 grammes de sel au quotidien. De ce fait, les risques de maladies sont accrus dans le pays. Mais ce n’est pas si étonnant, quand on sait que la plupart des aliments que l’on consomme contiennent naturellement du sodium. Si on ajoute à cela cette tendance à saler quasiment toutes nos préparations, on comprend mieux pourquoi on dépasse le quota suggéré.

Cela explique pourquoi les médecins français préconisent de plus en plus une diète sans sel.

Mais savez-vous quels sont les aliments les plus riches en sel ? Voici une liste dans produits à éviter quand vous devez manger sans sel.

Les aliments naturellement salés

  • Le sel de table, évidemment
  • La charcuterie
  • Le pain
  • Les viandes
  • Les poissons fumés
  • Les chips et autres apéritifs
  • Certaines céréales
  • Le beurre salé

Les plats préparés

Toutes les formes d’aliments déjà prêts sont excessivement riches en sel (et en gras…). Dans cette catégorie entrent les pizzas, les lasagnes, les poêlées surgelées, les hamburgers, les poissons panés, les beignets congelés… Tous ces plats industriels contiennent beaucoup de sel. Ce dernier sert à donner une saveur à des préparations aseptisées.

Quand vous devez manger sans sel, ces plats sont à bannir. Cuisinez-les vous-même pour gérer le dosage de sodium.

Les bouillons, les sauces

Les cubes de bouillon de poulet ou de bœuf, voire de poissons sont trop riches en sel. C’est également le cas de certaines sauces déjà prêtes comme les sauces ketchup, les sauces à hamburger, les mayonnaises ou les vinaigrettes prêtes à l’usage.

Les boissons

On trouve beaucoup de sodium dans certaines eaux minérales, comme la St-yorre ou la Rozana. Attention donc bien choisir, en consultant le taux de Na (sodium) sur l’étiquette. Il doit être inférieur à 20.

Maintenant que l’on sait quels sont les aliments les plus riches en sel, voyons quels produits favoriser pour manger sans sel.

manger sans sel épices

Manger sans sel : quels aliments choisir ?

D’une part, il vaut mieux cacher le sel de table ! Cela vous évitera de devoir résister à un resalage parfois inutile. Mais cela ne résoudra pas tout. Voici les aliments à choisir pour votre diète sans sel.

Les fruits et les légumes les moins riches en sel

Pour garder une alimentation équilibrée, même si vous mangez sans sel, il faut privilégier les fruits ou légumes verts ou rouges qui contiennent du potassium. Ce dernier permet de contenir les effets du sel. Parmi eux :

Les épices à faible teneur en sodium

Apprenez à cuisiner avec des épices, qui d’une part seront excellentes pour votre santé, d’autre part permettront de donner du goût à vos plats. Vous oublierez ainsi aisément que celui-ci n’est pas salé ! On aime beaucoup le curcuma, le curry, le poivre ou le paprika dans ce rôle.

Certaines viandes et poissons.

On privilégie les viandes blanches, pour leur forte teneur en potassium. Dans l’optique de manger sans sel, le poulet et la dinde seront de très bons choix. Le canard peut également être un substitut intéressant.

Concernant les poissons, votre choix devra se porter sur le thon, le cabillaud ou le saumon.

Les aliments allégés en sel

On trouve dans le commerce certains aliments allégés en sel. Consultez le taux de sodium sur l’étiquette pour vous assurer qu’il est conforme aux recommandations.

Des sels bienfaiteurs…sans sodium ?

Il existe des sels différents. Le sel gris est par exemple moins riche en sodium que le sel de table que nous utilisons sans cesse. Une autre variété, connue sous le nom de sel de régime, est un mélange d’herbes aromatiques et de sel à faible teneur en sodium qui peut servir lors de la préparation de vos plats.

Vous savez ce que vous pouvez manger, et ce que vous devez éviter, dans le cadre d’un régime sans sel. Mais quel est l’objectif d’un tel rééquilibrage de votre alimentation ?

régime sans sel

Les bienfaits pour l’organisme : baisse de l’hypertension et anticellulite

Le fait de réduire ou de faire disparaitre le sel de votre alimentation va avoir plusieurs bienfaits pour votre organisme.

La première chose, c’est que cela permettra de réduire voire de faire disparaitre l’hypertension. Celle-ci provient majoritairement d’une consommation excessive de sel.

Ce type de souci peut dériver en problèmes cardiovasculaire et il faut donc être attentif à ne pas consommer plus de 2.3 grammes de sel au quotidien.

Le deuxième bienfait de ne pas manger de sel est lié à la rétention d’eau. Il faut savoir que le sel a une tendance à se stocker dans vos tissus et à y retenir l’eau. Du coup, vous vous retrouverez avec de la cellulite disgracieuse

Réduire le sel et consommer plus d’aliments à haute teneur en potassium permettra d’équilibrer l’hydratation de votre corps, et ainsi de lutter contre la rétention d’eau.

Manger sans sel : les risques dont vous devrez tenir compte

Il ne faut pas tomber dans l’excès en bannissant totalement le sodium de votre corps !  Si vous êtes en carence de sodium, votre organisme va réagir par des crampes musculaires, des vertiges, des maux de tête, qui sont les conséquences directes d’une mauvaise hydratation et du manque de sel.

Mieux vaut donc choisir le régime sans sel approprié. Une diète modérée, avec un apport de sodium réduit mais existant, semble être un bon compromis. Cela vous permet de tenir ce régime sur le long terme tout en gardant une alimentation équilibrée.

Prenez soin de votre organisme et réapprenez à manger sans sel !

Laisser un commentaire 0 commentaires

Laisser un commentaire: