Comment soulager mal de dos : nos conseils pour la douleur la plus populaire

Saviez-vous que nous sommes plus de 80 % à avoir déjà souffert d’un ma de dos. Et si ce n’est pas encore votre cas, il est fort probable pour que vous entriez vous aussi dans cette catégorie au moins une fois dans votre vie.

Cette douleur protéiforme, que l’on appelle aussi le mal du siècle, est certes très courante, mais plutôt facile à soulager. Dans l’article d’aujourd’hui, nous vous présentons les solutions (à la fois naturelles et médicamenteuses) pour y venir à bout le plus rapidement et efficacement possible. Suivez le guide…:)

Quelles sont les principales causes du mal de dos ?

Pour soulager son mal de dos, encore faut-il comprendre et identifier son origine. Et un peu d’anatomie devrait vous aider à y voir plus clair. Composé de 24 vertèbres, ainsi que deux vertèbres soudées (le coccyx et le sacrum), votre dos est presque constamment en mouvement. Votre colonne va en effet jouer le rôle d’amortisseur pour chacun de vos déplacements.

Comment soulager une douleur au niveau du dos.

Un problème articulaire

La première cause de votre mal de dos peut être de nature articulaire. En effet, celles de vos vertèbres sont constamment mises à contribution, et soumises à des contraintes très importantes. C’est surtout vrai pour vos lombaires, qui sont au croisement de plusieurs forces (celle de votre poids, notamment). Et se sont donc elles (les articulations postérieures) qui vont se manifester, si vous avez tendance à mal vous tenir par exemple, ou à porter des charges trop lourdes. Une douleur dorsale d’origine articulaire sera donc provoquée par de mauvais mouvements, réalisés de manière répétée.

La répétition va justement faire que votre cartilage va se détériorer plus ou moins rapidement. C’est ce que l’on appelle l’arthrose, qui n’est autre qu’une forme dégénérative des rhumatisme. Elle touche plus généralement les personnes de plus de 40 ans, et se manifestera de manière à la fois sourde et chronique (en particulier la nuit, ou quand vous restez immobile très longtemps).

Une maladie

Votre mal de dos peut également découler d’une maladie, qui sera le plus souvent d’ordre rhumatismal. Il peut s’agir d’un trouble immunitaire, qui se manifestera par une poussée d’arthrite ou une inflammation de vos ligaments. Le plus souvent, cela va se manifester dans le bas de votre colonne et au niveau de votre articulation sacro-iliaque. Les personnes les plus touchées sont généralement jeunes (ado et adultes), qui peuvent ressentir une douleur chronique dans le bas du dos.

Une autre maladie souvent synonyme de mal de dos : l’ostéoporose. Elle va affecter votre densité osseuse, et touchera donc essentiellement votre squelette et vos vertèbres. Plus fréquente chez les femmes, elle se manifeste généralement au moment de la ménopause, en raison d’une chute des niveaux d’oestrogène. Son plus gros danger est d’être très difficile à identifier. La douleur apparaît en effet très souvent lorsque la maladie a déjà atteint uns stade avancé.

Une déformation

Votre mal de dos peut également être provoqué par une déformation de votre colonne vertébrale. Il peut s’agir par exemple du spondylolisthésis, un glissement de vos vertèbres suite à une chute ou un traumatisme répété. Les symptômes sont assez difficiles à identifier, si ce n’est une douleur sourde dans le bas du dos, généralement plus marquée lorsque vous êtes en mouvement.

Autre déformation très douloureuse : la scoliose. Cette dernière apparaît le plus souvent au moment de la croissance, votre colonne se déformant dans plusieurs sens. Très douloureuse, elle va vous donner l’impression d’avoir le dos courbé. Le spina bifida est une autre cause assez courante de douleurs dorsales, chroniques dans ce cas. Attention, car cette forme de tumeur peut provoquer des troubles sensitifs, mais aussi moteurs.

La cause névralgique

Votre mal de dos peut aussi avoir pour origine un problème nerveux. Dans ce cas, la douleur se manifestera par un pincement, ou une sensation de compression au niveau de votre colonne vertébrale. Le problème vient de votre racine nerveuse, ou d’un ligament qui aura subi une hernie discale ou un problème de croissance.

Dans le premier cas, votre disque intervertébral est soit usé ou fissuré suite à une chute ou à un mouvement brutal. La douleur sera alors lancinante, et formera comme une barre dans la largeur de votre dos, le long de la hernie. Lorsqu’elle est postérieure, elle sera plutôt localisée au niveau du nerf rachidien, suite à une irritation ou une compression.

Il est assez facile d’identifier un mal de dos d’origine nerveuse. Il se manifeste en effet toujours de la même manière : à savoir une douleur aiguë et très forte lorsque vous êtes en mouvement. Cette douleur peut irradier, comme lorsque vous souffrez d’une hernie par exemple.

Un problème musculaire

Pour finir, votre douleur dorsale peut être d’origine musculaire. C’est ce que l’on appelle un lumbago, ou plus communément un tour de rein. Généralement, votre mal de dos apparaitra de manière brutale, et sera localisé vers vos lombaires. C’est un mauvais mouvement qui en sera la cause, suivi par une sensation de rupture ou de claquage. Très désagréable, le mal de dos musculaire entraine une douleur intense, qui vous empêchera le plus souvent de bouger.

Caractérisée par une forte inflammation au niveau des muscles et des ligaments, elle peut s’accompagner d’éternuement, et de problèmes de selles. Vous aurez généralement beaucoup moins mal lorsque vous êtes allongé, ce qui peut vous pousser à rester parfaitement immobile. Un mauvais réflexe car, comme on va le voir par la suite, le premier conseil pour soulager un mal de dos est de rester en mouvement.

Généralement, votre mal de dos sera aigu ou chronique, et peut durer plusieurs mois. Pour bien cibler votre traitement, la meilleure chose à faire reste de consulter un spécialiste qui vous aidera à bien identifier sa cause exacte. Mais la première chose à faire reste de corriger la manière dont vous vous tenez au quotidien. Des mesures préventives qui peuvent faire des miracles et soulager votre mal de dos très efficacement.

La meilleure solution : la prévention

Comment soulager mal de dos efficacement grâce aux plantes.Car comme beaucoup de choses, en particulier lorsque l’on s’intéresse à la santé, la meilleure chose à faire est de prévenir, et non de guérir. Si vous êtes sujet aux maux de dos, ou que c’est un problème fréquent dans votre famille, il est possible, en appliquant quelques conseils très simples, de vous éviter toute cette douleur.

Commencez donc par :

  • faire régulièrement du sport (en vous échauffant toujours avant un effort physique et en respectant votre niveau et vos limites) ;
  • adopter la bonne position pour dormir. Il est préférable de vous allonger sur le côté ou sur le dos. Vous pouvez éventuellement placer des oreillers sous vos genoux ;
  • utiliser un bon fauteuil ou adapter votre poste de travail si vous restez longtemps dans la même position ;
  • demander de l’aide si vous devez porter un objet lourd ou faire des mouvements délicats ;
  • vous reposer quelques jours si vous avez une douleur dans le dos. Le but n’est pas de rester parfaitement immobile, mais tout de même de revenir de manière progressive à vos activités pour ne pas intensifier la douleur ;
  • eviter les talons hauts. De manière générale, le choix des chaussures est crucial pour éviter les maux de dos.

Les premiers réflexes pour soulager un mal de dos

Rien à faire, vous avez encore mal au dos. La bonne nouvelle est que ce n’est pas une fatalité. Vous pouvez facilement soulager votre douleur, sans forcément prendre des médicaments. Voici les méthodes naturelles les plus efficaces.

Evitez le repos

C’est la première chose que vous pouvez être tenté de faire pour soulager votre mal de dos. Mais rester en position allongée peut raviver la douleur, et surtout augmenter l’ankylose. Dans tous les cas, cela ne résoudra pas votre problème. Le mieux est de faire comme si de rien n’était, en évitant simplement les positions qui sont les plus douloureuses. Dans tous les cas, restez en mouvement pour récupérer le plus vite possible.

Consultez un spécialiste : ostéopathe ou chiropracteur

La seconde chose à faire est de vous tourner immédiatement vers un spécialiste. Dans la plupart des cas, comme une douleur aigue, ou même une lombalgie, vous avez besoin d’un diagnostic précis, et de manipulations rapides pour venir à bout de votre mal de dos. Une seule séance peut suffire à vous soulager. C’est d’ailleurs le cas dans plus de 80 % des douleurs du dos.

Consultez donc un médecin si :

  • votre douleur ne disparaît pas au bout de quelques jours. Ou pire, si elle s’aggrave ;
  • votre douleur progresse et descend vers vos jambes (il s’agira le plus souvent d’une sciatique) ;
  • vous avez régulièrement mal au dos ;
  • votre douleur s’accompagne d’une fatigue inhabituelle.

Dans certains cas, consulter un spécialiste sera même urgent :

  • vous avez soit des difficultés à uriner, ou des fuites ;
  • vous ne parvenez plus ou très mal à bouger votre jambe ou votre pied ;
  • votre mal de dos s’est manifesté après un choc ou un accident ;
  • votre douleur vous empêche de dormir ;
  • votre douleur irradie et se propage au niveau de votre thorax, de votre bras, et même de votre mâchoire ;
  • vous n’avez pas seulement mal au dos, mais de la fièvre, une toux, ou même des vertiges.

Soufflez le chaud

Le chaud (comme dans un hammam ou un sauna) peut être un excellent moyen de soulager temporairement un mal de dos. Vous pouvez par exemple utiliser une couverture chauffante, ou tout simplement une bonne vieille bouillotte qui va vous détendre. Mais ne vous attendez par contre pas à guérir grâce à cette méthode.

Les massages

Les massages peuvent vous aider à soulager votre douleur, à condition de passer par un spécialiste qui va se concentrer sur les muscles et les parties de votre colonne vertébrale touchée. Un mouvement de friction, lent et plus ou moins appuyé sera souvent le plus efficace.

Le ballon

Comme nous vous l’avons déjà dit plus haut, la pire chose que vous puissiez faire pour soulager votre mal de dos est de rester immobile. Une activité physique, avec un gros ballon, par exemple, peut vous permettre de rester en mouvement, tout en douceur. Cet exercice doux, et surtout lent, permet de mobiliser votre bassin, de détendre vos muscles et s’avère être un décontractant musculaire puissant.

L’harpagophytum

Cette plante, que l’on appelle aussi la griffe du diable, est particulièrement appréciée pour ses propriétés anti-inflammatoires très efficaces. L’OMS reconnaît même qu’il s’agit d’un remède puissant contre les douleurs au niveau des muscles ou des articulations. Vous pouvez l’acheter sous forme de gel, à appliquer directement sur votre dos. Ou la prendre en comprimés.

Soulager naturellement un mal de dos.

Les autres plantes bénéfiques pour soulager un mal de dos

La griffe du diable n’est pas la seule plante efficace pour soulager les maux de dos. Vous pouvez également compter sur :

  • la Reine des prés : cette aspirine végétale est aussi un excellent anti-inflammatoire ;
  • le cassis : ses feuilles sont riches en anti-inflammatoires et diurétiques naturels. Elles vous permettront donc d’éliminer les toxines stockées, et retrouver un organisme sain en plus de soulager votre mal de dos.
  • L’ortie : riche en calcium, elle agit aussi comme un anti-inflammatoire puissant ;
  • la prêle : une plante à l’action reminéralisante qui permet de renforcer votre tissu conjonctif ;
  • le lithothamne : une algue de mer qui contient beaucoup de calcium et permet donc d’éviter les rhumatismes ;
  • le bambou : il renforce les os et agit comme un anti-inflammatoire.

Quid des traitements médicaux ?

Les traitements médicaux peuvent également être une solution pour soulager votre mal de dos. Attention cependant à en prendre uniquement sur conseil d’un spécialiste.

Les traitements médicaux contre le mal de dos

  • Les analgésiques : ces derniers agissent principalement sur la douleur grâce à leurs effets anti-inflammatoires. L’acétaminophène est le plus populaire pour soulager les maux de dos ;
  • les anti-inflammatoires : l’aspirine ou l’ibuprofène peuvent être utiles pour soulager un mal de dos, puisqu’ils ciblent la douleur et réduisent l’inflammation ;
  • les relaxants musculaires: ces derniers agissent sur les spasmes et les tensions au niveau du muscle. Efficaces très rapidement, il vous permettront de bouger normalement. On conseille ces médicaments suite à une douleur très forte, provoquée par une blessure ou un faux mouvement. Par contre, ils se limite à un traitement court, du fait de leurs effets secondaires.

Laisser un commentaire 0 commentaires

Laisser un commentaire: