Découvrez tous les bénéfices de l’ortie blanche !

Quand on pense à l’ortie, on pense tout de suite à la désagréable sensation de picotements des orties vertes. Mais l’ortie blanche ne pique pas ! Mieux, elle peut nous faire profiter de ses nombreuses vertus facilement.

Très riche en minéraux et en oligo-éléments, c’est une plante salutaire dont nous vous détaillons les bienfaits et les utilisations possibles ci-dessous.

ortie blanche

L’ortie blanche et ses origines

L’ortie blanche est une plante de la famille des Lamiacées. Contrairement à sa cousine verte, elle n’est pas urticante. On peut donc s’en saisir sans mal, et on la reconnait aux petites fleurs blanches que l’on trouve sous ses feuilles. Elle provient d’Europe occidentale et d’Asie, et est utilisée sous différentes formes.

C’est une plante que l’on appelle également le Lamier blanc (lamium album). Elle était d’ailleurs déjà connue dans l’antiquité, car elle est répertoriée dans des ouvrages médicinaux de l’époque !

Dès le mois de mai, on peut la trouver en bordure des routes, dans les forêts ou les prés. Et ce sont bien ses feuilles et ses fleurs qui nous intéressent. Comme vous allez le constater, l’ortie blanche possède de nombreux bienfaits dont on peut profiter facilement.

Focus sur ce que peut apporter cette plante sauvage !

les bienfaits de l'ortie blanche

A la découverte des bienfaits du lamier blanc

Les différents agents actifs contenus dans l’ortie blanche en font une plante aux multiples usages. Parmi ceux-ci, on trouve :

  • Des acides aminés
  • Du phénol
  • Du tanin
  • Des glucides
  • Des flavonoïdes
  • De la saponine

Cela lui confère un panel d’utilisation assez large, comme nous le détaillons par la suite. Mais quels sont les bienfaits de l’ortie blanche ?

Un expectorant efficace

On l’utilise depuis longtemps pour fluidifier les sécrétions bronchiques, en cas de nez et de poumons encombrés. Cela permettra de dégager vos voies respiratoires rapidement.

Pour d’autres troubles respiratoires, entrainant des toux sèches, n’hésitez pas à la consommer.

Des vertus astringentes

On utilise les vertus astringentes de l’ortie blanche pour lutter contre certains troubles gynécologiques. Elle est utile pour soulager les douleurs liées aux pertes blanches et aux règles douloureuses.

Elle peut être appliquée, via pommade, pour lutter contre la rétention d’eau et les problèmes qu’elle cause.

Ce sont ici les bienfaits du tanin qu’elle contient qui agissent.

Contre la ménopause ?

L’ortie blanche est réputée pour réduire les troubles hormonaux qui sont causés par l’arrivée de la ménopause.

Contre les problèmes cutanés

On se sert également de l’ortie blanche pour soulager les démangeaisons de la peau. Elle calmera les irritations, si elle est utilisée en crème. Pratique contre l’eczéma par exemple.

On l’utilise également pour soigner certaines plaies.

Une plante bonne pour le système digestif

Ses bienfaits lui permettent de calmer les maux de ventre, et les troubles gastriques comme la diarrhée.

Un traitement contre la goutte

Contre la goutte, cette maladie inflammatoire qui touche les articulations à cause d’un excès d’acide urique dans le corps, on prescrit souvent de l’ortie blanche pour soulager les douleurs et la gêne.

Pour rendre les cheveux moins gras

C’est un régulateur de sébum naturel. De ce fait, appliquée en masque ou en shampoing, l’ortie blanche permettra de réduire le gras de vos cheveux. Avec une petite cure, vous retrouverez des cheveux plus brillants et plus soyeux.

L’ortie blanche peut donc soulager différents maux et faire du bien, tant en application externe qu’en application interne. Voyons comment bien l’utiliser.

recette ortie blanche

Comment l’ortie blanche doit être utilisée

Pour profiter des vertus de cette plante, il y a donc deux possibilités.

En usage externe

Pour l’utiliser en usage externe, il faut utiliser des produits cosmétiques et pharmaceutiques contenant cet ingrédient.

On trouve des shampoings ou des masques à base d’ortie blanche, permettant de réguler l’action du sébum. On trouve aussi de nombreuses crèmes destinées à soulager les irritations de la peau.

En usage interne

En vous procurant des feuilles et des fleurs de lamier blanc, vous aurez la possibilité de les manger ou de les boire pour jouir de leurs bienfaits !

Sachez qu’il est possible d’utiliser l’ortie blanche en infusion, notamment si vous désirez obtenir un effet Detox. En effet, ses effets diurétiques vous permettront de nettoyer votre organisme, soulageant aussi le travail de votre système digestif.

Mais tout comme sa cousine l’ortie, vous pouvez déguster l’ortie blanche sous forme de soupe ! Le goût, prononcé, est intéressant et vous n’aurez pas l’amertume redoutée (mais attention à ne pas mettre les tiges!).

On vous donne quelques recettes pour bien utiliser l’ortie blanche !

Idées conso : l’ortie blanche en recettes

Detox, nourrissante et savoureuse, voici quelques idées conso’ pour une cure d’ortie blanche réussie.

Pour une cure Detox : une infusion à l’ortie blanche

Il suffit de faire infuser environ 30 grammes de feuilles et de fleurs blanches de cette ortie, dans un litre d’eau bouillante.

Placez ensuite le breuvage au frais, et consommez le durant la journée.

Parfaite pour calmer les douleurs d’estomacs et pour nettoyer vos intestins.

La soupe d’ortie blanche : une surprise pour le palais

En tant qu’entrée, la soupe d’ortie blanche devrait faire des adeptes. Simple à réaliser, elle surprend une fois en bouche.

Pour la réaliser, prenez : 12 pousses d’ortie blanche (fleur et feuilles), 4 pommes de terre, 2 carottes, un navet, du sel, poivre et de l’ail.

Faites cuire lentement l’ensemble de ces ingrédients dans un peu d’huile d’olive, jusqu’à ce qu’ils soient tendres, puis mixez le tout. Goûtez et ajoutez un peu de crème si vous le souhaitez, pour rendre le mélange plus onctueux.

En application naturelle : faites votre lotion astringente !

Et pourquoi ne pas vous faire une lotion pour la peau, chez vous ?

Faites chauffer 100 grammes de feuilles de lamiers dans de l’eau froide que vous porterez à ébullition pendant 10 minutes. Le liquide obtenu, filtré, vous servira de nettoyant pour la peau.

Vous n’aurez qu’à l’appliquer sur votre peau à l’aide d’un coton démaquillant, ou bien l’utiliser dans vos cheveux avant de les rincer.

Les recettes sont variées, et vous n’avez qu’à en tester d’autres pour vous amuser. Et contrairement à l’ortie normale, vous ne vous piquerez pas les doigts toutes les 2 minutes, alors autant en profiter !

Laisser un commentaire 0 commentaires

Laisser un commentaire: